L’empath, le narcissiste et le chemin vers la liberté

The Empath is a sensitive creator, and must fortify their gifts from the narcissist

Certaines personnes adoptent un régime narcissique involontairement. Ce n’est pas leur intention, cela arrive. La relation leur va comme un gant. Elles pourraient recréer la dynamique familiale dans laquelle elles ont grandi. C’est fort probable, si elles ont été élevées par un parent narcissique. Toutefois, elles peuvent tout simplement être de nature emphatique.

L’empath : le créateur sensible

Les empathes, comme on les appelle :

  • peuvent éprouver une émotion rapidement.
  • sont généralement ingénieux ou en mesure, d’adopter un angle de réflexion extérieur.
  • peuvent ressentir des émotions avec une intensité élevée puis s’épuiser brusquement, ils sont souvent fatigués avec un besoin absolu de solitude pour se ressourcer.
  • peuvent pressentir et sont très sensibles aux émotions des autres, allant même jusqu’à les prendre en charge, ce qui risque de les épuiser.
  • savent écouter attentivement et peuvent rester attentifs pendant de longues périodes.
  • éprouvent un besoin démesuré de nouer des liens affectifs, ce qui dépasse souvent la raison et le bon sens.
  • éprouvent plus de difficulté à s’accomplir leurs tâches quotidiennes, et sont en conséquence plus susceptibles à faire appel à une force supérieure en matière d’orientation ou d’assistance.
  • peuvent être plus facilement influencés.

L’univers affectif d’un empath est riche. Ce sont des artistes et des rêveurs. Ils inspirent par leur énergie et leur désir insatiable de vivre. En outre, ils ont un grand besoin d’amour et de contact. En raison de ce besoin profond de lien émotionnel, ils n’ont généralement pas de limites. Autrement dit, leur besoin de créer des liens l’emporte sur leur besoin de se protéger. Ils s’enrichissent grâce aux liens et souffrent lorsqu’ils sont mis en isolement. Il est aussi plus facile d’activer leurs déclencheurs émotionnels que ceux des non-empathes.

Le Bien, le mauvais et le beau

Ce ne sont pas tous les milieux qui peuvent répondre aux besoins des empathes. Avant tout, les empathes nécessitent une résonance limbique adaptée et une plate-forme pour exprimer leur véritable soi. Ils ont un désir constant d’explorer la beauté qu’offre la vie et de résonner profondément avec les autres. Émotionnellement, ils fonctionnent à une fréquence beaucoup plus élevée. Ceci conduit souvent à des malentendus et, par conséquent, à l’abandon. En raison de leur monde émotionnel riche, les empathes sont hypersensibles aux ruptures des liens. Dans de nombreuses familles, en particulier les familles conservatrices, traditionnelles ou abusives,  le besoin de l’empath à être ingénieux et profondément compris peut-être négligé. Pire encore, l’empath peut être la cible de moqueries à cause de sa « bienveillance ». Ces besoins non comblés, couronnés par des moqueries peuvent provoquer chez l’empath une baisse d’estime de soi et une envie d’amour irrésistible et inexplicable.

Le loup et l’agneau

Il faut une résonance cohérente et adaptée pour satisfaire l’empath et pour préserver son équilibre émotionnel. On ne peut pas tout simplement l’exclure. Le narcissiste le flairera comme un requin hume le sang et s’engouffra. La beauté interne de l’empath et ses limites restreintes font de lui une mine d’or en approvisionnement narcissique. Les narcissistes savent comment activer les déclencheurs émotionnels, et ils savent que les empathes ne peuvent pas s’empêcher de réagir. De plus, le charme du narcissiste peut s’avérer exaltant et irrésistible. La plupart des gens sont réticents quand ils ne connaissent pas une personne, or ; les narcissistes peuvent se montrer très attentionnés tout de suite. Pour que l’empath soit attiré par lui, le narcissiste reflétera et affirmera le côté émotionnel de l’empath. L’empath pensera qu’il a touché le pactole, en trouvant quelqu’un qui puisse gérer son intensité. C’est comme une force gravitationnelle qui agit contre sa volonté et obscurcit son jugement. Ensemble, un empath et un narcissiste, créent une association parfaite.

En outre, son système émotionnel accru, généralement l’empath se sent moins en sécurité. Il a besoin d’un cadre plus ferme. Bien que la situation soit rarement menaçante, même le moindre agacement peut pousser l’empath vers l’instabilité et la peur. Ces émotions de menace résonnent comme de fortes sonneries d’alarme qui peuvent être difficiles à ignorer. C’est pour cette raison que les empathes gravitent vers des cadres rigides sans beaucoup penser aux conséquences.

Personne n’a jamais vraiment toutes les réponses, en conséquence une personne ordinaire ne sera pas en mesure d’offrir la sécurité que l’empath désire. Cependant, le narcissiste arrive avec son fort sens de (faux) soi et de confiance. Au fur et à mesure que la relation évolue, l’empath se rend compte à quel point le cadre est oppressif et manipulateur , mais continue à tolérer les abus en échange de la sécurité.

Relâche-toi empath, relâche-toi

Il devient maintenant plus clair pourquoi, les empathes font de mauvais choix, et tombent pour les mêmes stratagèmes à plusieurs reprises. Cependant, ce n’est pas la fin de l’histoire. Une autre explication existe également. Le primordial pour le narcissiste est de ne pas faire fuir l’empath de son emprise, mais plutôt de le permettre de tomber dans son piège. L’empath doit tout d’abord franchir le pas en s’éloignant des cadres oppressifs qui les attirent. Cela demande du courage, car ce geste provoquera une grande peur et beaucoup d’affolement. Lorsque l’empath décide finalement de tomber, son voyage spirituel commence.

En dehors du cadre rigide, l’empath a enfin le choix. Il peut voir son don non pas comme une malédiction, mais comme une force puissante. Lorsqu’il englobe le pouvoir personnel, l’empath peut avoir recours à une vie artistique. Il n’a pas seulement une grande soif pour l’amour, mais pour l’expression et la recherche de la beauté également. Il est amené à sacrifier une grande partie de lui-même au domaine abstrait et de minimiser les tâches analytiques autant qu’humainement possibles. Il devra surmonter la stigmatisation sociale souvent trouvée autour d’être un artiste et embrasser sa vraie nature. Explorer et créer de l’art aidera à étancher cette soif interminable. L’empath n’aura pas besoin de chercher loin pour redécouvrir son talent artistique; souvent, il l’a depuis son plus jeune âge. Il lui faut tout simplement l’acquiescement de poursuivre l’art, qui ne peut que venir de l’intérieur.

L’étape suivante consisterait à retrouver des gens stables et bienveillants qui pourront offrir la résonance recherchée; des gens qui ont une faculté de percevoir les émotions aussi profondément que l’empath, et qui peuvent compatir avec lui. Les cadres rigides ne font tout simplement pas l’affaire. L’empath a besoin d’espace pour vagabonder, exprimer et être accepté. Il doit également se trouver dans un environnement qui n’est pas trop intrusif ou manipulateur, entouré des personnes qui connaissent leurs limites, lui permettent de fonctionner à une fréquence émotionnelle élevée, et enfin, des personnes qui lui laissent le temps de se ressourcer quand il est dépassé par les événements.

Les grands cadres, fermes

En renonçant aux cadres oppressifs, l’empath relèvera le défi de mettre en place son propre cadre de vie. Opter pour une carrière classique serait hors de question, et la dissociation de certaines personnes qui ne supporteraient pas le niveau d’émotion élevé de l’empath pourrait s’avère nécessaire également. L’empath a un ensemble complexe d’exigences, de ce fait il lui faudra souvent faire preuve de créativité et ne pas être conventionnel pour y arriver. Il devra apprendre à accepter les bouleversements émotionnels et à gérer sa vie complexe toute en satisfaisant sa soif émotionnelle profonde. Il devra trouver des personnes capables de supporter son cadre sélectionné instinctivement, et non des personnes qui soumettront l’empath à leur propre dogme strict et oppressif. L’empath doit être attentif, quant à la vigueur de la manipulation et la cupidité.

En effet, un empath a deux choix : laisser sa porte ouverte et permettre aux larrons narcissiques de ravager ses richesses, ou il peut reprendre les commandes, abandonnant la honte provoquée par les attentes et embrassant sa vraie nature. Il est né pour briller.

En tant qu’empath, il est particulièrement déterminant de s’armer contre les abus narcissiques. Voici quelques livres, pour comprendre la dynamique d’une relation avec un narcissiste et en guérir :

  1. Comment tuer un narcissiste: démystifier le mythe du narcissisme et se remettre d’abus narcissiques.
  2. Narcissism To Rebirth: le guide complet vers une transformation après des abus narcissiques (livre rédigé en langue anglaise).
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on reddit
Share on email

© JH Simon / Sitemap

AUDIOBOOK special offer

$7.95

(RRP $24.95)