La famille narcissique expliquée

PDF SPECIAL OFFER

$6.99

Audiobook
special offer

$7.95

Les raisons du dysfonctionnement familial varient considérablement. La plupart du temps, le parent est alcoolique ou toxicomane. Ces dysfonctionnements sont faciles à repérer. Une cause cachée de dysfonctionnement familial plus difficile à voir est le narcissismequi est au cœur de la famille narcissique.

Dans une famille saine, les parents sont émotionnellement stables et mènent une vie équilibrée et dynamique. Ils ont un réseau de soutien autour d’eux, et leur choix d’avoir des enfants est venu naturellement. Par conséquent, ils sont équipés pour prendre soin de leurs enfants et de soutenir leur croissance jusqu’à ce qu’ils soient prêts être autonomes. Les parents sains sont suffisamment empathiques pour que leurs enfants se sentent en sécurité, et ils ont assez de honte saine pour que les enfants grandissent avec une grande estime de soi. Les parents sains comptent sur une communication honnête pour établir l’ordre à la maison, et non sur un régime autoritaire.

Dans une famille narcissique, d’autre part, les parents ont depuis longtemps perdu le contact avec leur véritable soi et vivent à travers un faux soi narcissique. Pour le parent narcissique, la famille représente deux choses : un symbole de statut social et une entité qui se trouve à leur disposition. Ce qui devrait être un cadre nourricier et aimant destiné à élever des enfants sains devient un puits d’approvisionnement narcissique. Dans une telle famille, les besoins du narcissiste emportent sur ceux des autres, et le conjoint et les enfants doivent soutenir le parent narcissique. La soif de contrôle et d’approvisionnement narcissique du narcissiste réside quasiment sous le couvert d’une famille aimante. Le narcissiste savourera sa position de pouvoir.

Pour que ce cadre fonctionne, les lignes directrices suivantes doivent être respectées :

  1. Les besoins narcissiques du narcissiste sont prioritaires
  2. Les besoins des enfants ou du conjoint ne doivent jamais déranger le narcissiste ou menacer l’image ou la réputation de la famille

Plutôt que de prévoir la meilleure façon de soutenir et d’élever ses enfants pour devenir des adultes indépendants, le narcissiste réfléchira au rôle que chaque personne peut jouer afin de renforcer sa propre image grandiose. Cela se traduit par la création d’une hiérarchie et un remaniement qui veille à ce que la famille atteigne un équilibre dysfonctionnel pour satisfaire le narcissiste. Tout ce qui menace l’équilibre du narcissiste doit être éliminé sans exception.

L’image narcissique de la famille

Le rôle de chaque personne dépendra de deux choses : le genre d’image grandiose que le narcissiste tente d’entretenir, et ce que le membre peut offrir.

Cette « image » ou plutôt « doctrine » d’une famille narcissique est habituellement déguisée sous :

L’image d’une famille heureuse

Principalement, la famille heureuse est une image dont le narcissiste se sert pour renforcer sa réputation en public, ce qui signifie que les enfants doivent se comporter parfaitement bien tout le temps. Comme le narcissiste n’est pas en lien avec les émotions, il ne fait rien pour satisfaire les besoins émotionnels des enfants , cependant il attend toujours que l’image soit maintenue. Le mécontentement et l’insatisfaction ne sont pas tolérés.

L’image du succès

Les narcissites valorisent le succès, de sorte que les enfants devront réussir dans tout ce qu’ils font. Dans une famille narcissique secrète, cette exigence existe même si les parents ne font aucune tentative d’enseigner à leurs enfants ou de montrer le chemin. Les enfants doivent répondre aux attentes d’un parent qui est seulement obsédé par sa propre fausse image de soi. Dans la famille narcissique ouverte, le parent narcissique montrera le chemin et s’attendra à ce que l’enfant se débrouille et dépasse ses attentes. Tous qui est moins que 100 % représentent un échec.

Recevoir l’acceptation et l’approbation dépend strictement de la capacité de servir l’idéologie narcissique de la famille. Vous seriez jugés sur les éléments suivants :

Le rôle que vous pouvez jouer

Si vous pouvez jouer un rôle qui sert l’idéologie de la famille, alors vous serez valorisé, et par conséquent accepté et approuvé. Par exemple, une famille peut valoriser les garçons de premier-né, donc être né garçon et le premier vous gagnera instantanément des points. Une famille peut considérer l’éducation comme un moyen de réussir, de sorte que l’obtention de notes élevées devient une source d’acceptation et d’approbation. Être simplement l’enfant bien élevé et ne pas causer de désagréments pour le narcissique peut également faire gagner des points, ou si l’enfant est calme et ne cause pas de problèmes, il est étiqueté « gentil garçon » ou « gentille fille ». Le plus jeune enfant peut gagner des points justes parce qu’il est le cadet.

Comment vous vendez l’image

Si vous représentez votre famille avec enthousiasme en public, on vous accordera des points. En apparaissant heureuse, la réputation de la famille est renforcée et cela aide à dissimuler les intentions réelles du narcissiste ainsi que la misère de la famille.

Tout membre qui est incapable ou refuse de renforcer l’idéologie narcissique de la famille sera puni en étant ignoré, verbalement ou physiquement attaqué et ridiculisé. Être valorisé pour certaines choses, mais jeté et attaqué pour d’autres crée beaucoup d’anxiété et de tension chez l’enfant, qui ne veut que de l’amour et l’acceptation de ses parents, mais n’a aucune idée claire de ce qu’il faut faire. Il ignore complètement le programme narcissique du parent, ou le fait qu’il soit un pion dans le jeu. Pour l’enfant, tout est affaire de cœur. Pour le narcissiste, tout est une affaire d’image narcissique.

Rôles d’une famille narcissique

Ce « drame » narcissique est comme un spectacle, où chacun joue son rôle. Les rôles typiques d’une famille narcissique sont :

Le catalyseur

Il s’agit généralement du conjoint ou d’une des filles. Le catalyseur s’occupe des besoins absolus du narcissiste et aide à adopter un front heureux. Le catalyseur trouve également des excuses pour le narcissiste. En fin de compte, le catalyseur cherche l’approbation et l’acceptation du narcissiste, qu’il a seulement une chance d’avoir s’il est gentil. Lorsque le catalyseur n’aide pas le narcissiste activement , on s’attend à ce qu’il orbite et reste à son côté. Cela aide le narcissiste à maintenir un sentiment de grandiosité et de contrôle.

L’enfant prodige

Le narcissiste cherchera un enfant à modeler à son image. C’est généralement l’enfant ainé, mais peut être le deuxième. Cela dépend du talent, du charme, de la capacité, de l’intelligence et des intentions du narcissiste. Par exemple, si un narcissiste porte beaucoup d’importance à son image, et que son premier né est maladroit et peu attrayant, il désignera le deuxième né comme enfant prodige. L’enfant prodige grandit en croyant qu’il est unique alors qu’en fait, il a simplement été soigné à l’image du narcissiste. L’enfant prodige croira qu’il est meilleur que ses frères et sœurs et peut essayer de les mener par le bout du nez.

Le parent de substitution

Le narcissiste est généralement trop préoccupé par lui-même pour répondre aux besoins des enfants, et son conjoint est généralement trop pris par les exigences du narcissiste. Lorsqu’il y a plusieurs enfants dans la famille, le narcissiste désignera un enfant pour jouer le rôle du parent de substitution. On s’attend à ce que cet enfant-adulte réponde aux besoins de ses frères et sœurs cadets et il sera tenu responsable du bien-être et du comportement de ces derniers. Pour remplir ce rôle, le parent de substitution devra opprimer ses émotions, et grandira pour devenir trop discipliné et rigide.

Le bouc émissaire 

Le narcissiste aura besoin de quelqu’un sur qui défouler sa frustration et sa rage . Le deuxième enfant le plus âgé ou le plus franc sera désigné comme l’enfant « problématique » et sera sévèrement réprimé à chaque occasion qui se présenta. Les autres enfants de la famille risquent de suivre l’exemple du narcissiste et se défouler spontanément sur le bouc émissaire.

L’enfant perdu

Tout enfant qui n’a pas été désigné comme enfant prodige, parent de substitution ou bouc émissaire sera négligé et encouragé à ne pas semer le trouble. Il grandira avec le sentiment de ne pas savoir qui il est ou comment il s’intègre dans le monde, ainsi qu’un sentiment ardent de honte et d’infériorité

La mascotte  

C’est généralement le cadet. Il est le clown de la famille, proposant un divertissement comique qui masque le dysfonctionnement de la famille.

Les rôles peuvent changer et varier. Par exemple, si le plus âgé déménage ou se révolte, le deuxième enfant le plus âgé peut être promu à la place de l’enfant prodige. De plus, un enfant peut jouer plusieurs rôles. L’enfant prodige peut jouer parent substitut, et l’enfant perdu peut également jouer la mascotte. Un enfant unique est particulièrement susceptible à jouer multiples rôles puisqu’il n’a pas de frères ou sœurs. Il sera le plus souvent désigné comme l’enfant prodige, mais pourra également jouer le bouc émissaire lorsque le narcissiste l’exige et pourtant être amené à jouer la mascotte pour divertir les parents. C’est assez déséquilibré pour l’enfant.

Conséquences d’une famille narcissique

En désignant des rôles à chaque personne, la famille devient une bousculade acharnée à la survie. Chaque enfant se bat pour l’attention et l’approbation du parent narcissique. Cela pousse chaque enfant à penser qu’il faut gagner de l’amour en jouant un rôle. La réalité que l’amour est une source d’acceptation, de ravitaillement et de partage est complètement perdue pour les enfants de famille narcissique. Ils vivent sous une dictature, habilement déguisée en « famille heureuse ».

Les dégâts provoqués par le fait d’être dans une famille narcissique sont énormes :

l’anxiété et dépression

Le renforcement intermittent que l’enfant reçoit du parent ressemble beaucoup au jeu de hasard. Incapable de saisir consciemment l’agenda du narcissiste, l’enfant a l’impression d’être rejeté et récompensé au hasard. Cela crée beaucoup d’anxiété. Pour l’enfant, cette approbation donne un sentiment de sécurité et de plénitude, et il continue à jouer le jeu, restant accro, désireux de gagner l’amour, et se déprime et a honte lorsqu’il ne l’obtient pas, et le cycle continue ainsi.

Le refoulement émotionnel

Les besoins émotionnels du membre de famille doivent être éliminés afin de ne pas affecter l’équilibre fragile de la famille narcissique. C’est douloureux et empêche l’enfant de s’épanouir, d’aimer et de faire confiance.

La faible estime de soi

Incapable de bien faire les choses, chaque membre de famille développe un complexe d’infériorité. L’enfant perdu se sent négligé, inutile et le bouc émissaire reste rempli de rage et de honte. Chaque personne dans une famille narcissique paie un prix, quoique de différentes façons.

Les fausses croyances à propos des relations

Chaque membre grandit avec la conviction que les relations sont basées sur le rôle que vous jouez, qu’il faut être en compétition constante et que l’amour est une ressource limitée que vous devez gagner par vos actions.

Le manque de confiance

L’intimité est un champ de bataille pour l’enfant narcissique. L’enfant, qui continue à ouvrir son cœur, mais est rejeté sans savoir pourquoi, cesse finalement de faire confiance au parent, et cette méfiance se déverse dans sa vie quotidienne. Le chemin de l’amour devient trop frustrant, et l’adulte-enfant crée des obstacles à l’intimité et à la proximité. Cela entraîne d’énormes complications dans ses relations lorsqu’il atteint l’âge adulte.

La dynamique de la famille narcissique devient profondément enracinée dans l’enfant. Au fur et à mesure qu’il vieillit et quitte (ou fui) sa famille dysfonctionnelle, il va inconsciemment graviter vers d’autres cadres qui lui rappellent sa famille, jouant son rôle encore une fois, seulement cette fois dans un nouvel environnement. Le nouveau cadre sera basé sur les mêmes principes de la famille narcissique.

Cette dynamique dysfonctionnelle se perpétue désespérément jusqu’à ce que l’essence du narcissisme soit comprise, les paradigmes changent et le pouvoir personnel est mené. Voici quelques livres, pour approfondir et guérir d’une famille narcissique :

  1. Comment tuer un narcissiste : démystifier le mythe du narcissisme et se remettre d’abus narcissiques.
  2. Narcissism To Rebirth : le guide complet vers une transformation après les abus narcissiques (livre en langue anglaise).
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on reddit
Share on email

AUDIOBOOK special offer

$7.95

(RRP $24.95)