Comment se remet-on des abus narcissiques ?

En oscillant entre l’obscurité et la lumière.

La dépression est un tonique de guérison qui restaure le Soi à un point d’équilibre. Rappelez-vous que dans la relation narcissique vous avez été identifié avec une construction grandiose, c.-à-d. le faux soi du narcissiste. Votre ancienne identité a été démolie et vous avez été reprogrammé selon les gouts du narcissiste. Petit à petit cette fausse identité s’effrite, et votre ego subit un processus de deuil. C’est ainsi que nous identifions la dépression.

Votre ego s’est fait imposer une identité par le narcissiste, et veut désormais regagner sa propre identité. Il ne se soucie pas du caractère de l’identité ; il veut seulement que vous en ayez une. Il ne se rend pas compte que vous pouvez vous reconstruire d’une manière plus adaptée et plus autonome.

Cependant, avant de pouvoir faire cela, vous devez faire votre deuil. Idéalement, vous devriez diriger toute votre attention vers la dépression, pour élargir votre conscience et accepter la dépression dans toute son intensité. Toutefois, cela pourrait être trop bouleversant au départ. Au lieu de cela, prenez le temps chaque jour de méditer et dirigez tout simplement votre conscience vers la dépression aussi longtemps que vous pouvez le tolérer. Constatez l’intensité. Où cela se manifeste-t-il dans votre corps ? Dans la poitrine ? Dans le ventre ? Laissez votre visage se détendre, laissez votre corps se relâcher, autorisez-vous à être aussi triste et déprimé que nécessaire. Laissez-vous porter par le vent. Évitez de penser ou analyser l’intensité, observez-la et laissez les choses suivre leur cours. C’est ainsi que vous permettrez au processus de deuil de prendre fin. Au moment où vous pensez que cela ne cessera jamais, tout commencera à se transformer.

Toutefois, ce processus pourrait prendre des jours, des semaines ou des mois. Pour l’instant, il suffit de prendre du temps chaque jour pour tester ce procédé. Lorsque vous êtes submergé par l’émotion, et ce sera sans doute le cas au début, changez d’activité, optez pour une activité qui vous détend et vous apaise. Prenez un bain, passez du temps avec un bon ami, regardez votre émission de télévision préférée, allez faire une promenade, faites du sport. Lorsque vous êtes suffisamment détendu, retournez dans l’obscurité et asseyez-vous, c.-à-d. soyez conscient. Vous pouvez être sûr que lorsque le travail sera fait, le soleil brillera de nouveau, et l’obscurité disparaitra. À ce moment-là, la croissance spirituelle pourra commencer.

Bonne chance.   

Plus de questions et réponses

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest