Comment les narcissistes arrivent-ils à toujours « retomber sur leurs pieds », peu importe les ravages qu’ils créent ou qu‘ils affrontent ?

Vous devez séparer l’imaginaire du réel si vous voulez comprendre comment les narcissistes retombent toujours sur leurs pieds.

Dans les mots d’Eckhart Tolle : à tout moment de votre vie, dites-vous que c’est maintenant et ici. Qu’est-ce qui ne va pas en ce moment, à part ce que votre esprit conçoit ? Si vous respirez, êtes globalement en bonne santé et qu’il n’y a aucune 

menace physique immédiate, on peut ainsi dire que vous êtes en sécurité « sur vos deux pieds ».

Cela met en perspective les « ravages » de notre vie. Dans le domaine de la réalité, ils sont sans conséquence. Le monde tourne toujours, votre cœur bat toujours, l’énergie circule toujours, et tout est possible. Seul votre esprit vous dit le contraire. Lorsque vous « merdez », votre esprit génère la honte et la culpabilité. Lorsque ce que vous faites est perçu négativement par les autres, leur esprit va générer de la colère et du dégoût. Le ravage est basé sur le récit de ce qui a été fait. À moins que la violence physique ou qu’un délit s’ensuive, le ravage est purement basé dans l’esprit et le corps émotionnel. Ce n’est pas pour autant que la maltraitance n’est pas réelle. Pour assurer l’équilibre de notre société, nous devons réciproquement nous prendre au sérieux.

Le narcissiste, par contre, ne prend l’histoire de personne au sérieux. Il n’y a que sa propre histoire, où règnent l’esprit et l’ego, qui compte. Il élabore une histoire sur lui-même, un mythe de la supériorité, puis essaye de manipuler les autres pour qu’ils s’y intéressent ; l’énergie psychologique et le temps investi dans cette histoire sont réels tout comme les réactions émotionnelles. Par contre ceci n’est réel que pour vous, car pour le narcissiste, tout est une conception de l’esprit. Peu importe ce qui se passe en dehors de cette conception, c’est sans conséquence. Lorsque ses actions provoquent un préjudice physique à lui-même ou aux autres, il sera forcé de prendre les choses au sérieux momentanément. Autrement, le « ravage » est seulement psychologique. C’est « votre problème », selon lui. Il refuse de ressentir la honte, la culpabilité ou l’empathie. Il refuse de s’excuser ou de se remettre en question, à moins que cela l’aide à conserver son contrôle sur vous. Il s’attarde purement sur la trame de l’histoire, et quand la réalité frôle sa propre histoire, il changera tout simplement son récit et ignorera la réalité.

Les ravages physiques doivent être affrontés par chaque être humain, y compris les narcissistes. Les ravages psychologiques sont affrontés uniquement par la cible du narcissiste. Le narcissiste nie la réalité de ce qu’il a fait, et lorsqu’il est physiquement forcé à l’affronter par un recours à la violence ou à la loi, il enragera jusqu’à ce qu’il soit libre de nouveau, puis il réitèrera les éloges sur sa supériorité. Il va compartimenter les retombées et la détresse vécues par sa cible, la plaçant dans une case intitulée « inconvénient ». Tant que son ego est intact et que l’approvisionnement existe, il est « sur ses pieds ».

Plus de questions et réponses

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest